Léonie Boulanger Tremblay recruited by an American University

 

La joueuse de soccer d’Otterburn Park, Léonie Boulanger Tremblay, pourra poursuivre son cheminement aux États-Unis. La saison prochaine, la jeune femme de 18 ans jouera pour les Yellowjackets de l’Université Graceland située dans l’état de l’Iowa.

L’athlète qui jouait ces dernières années notamment pour Varennes et Sainte-Julie est bien heureuse de l’opportunité offerte par Graceland. Elle rêvait depuis longtemps de jouer professionnel. «Avec les blessures, je me suis déchirée le genou trois fois, j’étais moins certaine d’y arriver. Ça a été une certaine surprise d’être recrutée par cette université. J’ai vu pendant des essais que l’entraîneur me voulait dans leur équipe», raconte celle dont le plus haut fait d’arme jusqu’à maintenant est la participation à la grande finale d’un important tournoi de soccer aux États-Unis en 2015.

La jeune joueuse qui soufflera en août sa 19e bougie d’anniversaire a tenu à souligner l’apport dans son parcours de son entraineur Otmane Ibrir. «Je l’ai eu cinq ans en sports études. C’est un entraîneur très strict. Mais il m’a permis de devenir une meilleure personne et une joueuse plus concentrée.»

Léonie Boulanger Tremblay commencera vers la fin du mois d’août sa saison d’une vingtaine de matchs qui se poursuivra jusqu’au mois d’octobre. À l’université, elle étudiera en «Criminal Justice» (criminologie). D’ici là, l’attaquante continuera de défendre les couleurs de Varennes dans le U21 AAA. «Ça va être une belle expérience, j’ai très hâte d’y aller.»

Elle a eu la piqûre du soccer vers l’âge de 6 ou 7 ans. «J’étais bonne et c’était aussi un sport qui se jouait dehors où mes parents pouvaient venir me voir. Je faisais de la gymnastique où ce n’était pas possible de regarder les jeunes à l’œuvre.»

Une opportunité pour se faire voir
Boulanger Tremblay a pu se faire voir par l’Université Graceland en participant les 2 et 3 juin à Pierrefonds au Ribeiro-Moojen Combine. Organisé depuis 2012 par les anciens porte-couleurs de l’Impact de Montréal Antonio Ribeiro et Freddy Moojen, cet événement est un Camp annuel de repêchage d’universités américaines et canadiennes. Des représentants de 21 universités s’étaient déplacés au Grier Park pour voir à voir l’œuvre 68 jeunes filles.
Freddy Moojen est bien content que le camp ait souri à Léonie Boulanger Tremblay. «Nous l’avons invitée au Combine après avoir reçu un vidéo d’elle. J’ai trouvé qu’elle avait beaucoup de qualités et de potentiel à susciter l’intérêt d’universités. Finalement, plusieurs universités se sont montrées intéressées à elle», ajoute Moojen qui a joué pour l’Impact en 2007.

Sponsors

smt-assy
Physio-Bien-Être
Passion Soccer Boutique
Nature's Touch
Fondation Bruny Surin
There are currently no videos available.

Follow Us

Social

Latest News

Partners

Rodizio Brasil
Café Milano
Citalfort Gym
Houston
Soccer Pierrefonds
CAM Productions
PMV Photographie
Enterprise Rent-A-Car
Action Sport Physio
Marriot Aéroport
Campea